Les applications mobiles bossent l’économie européenne !

La Commission européenne a publié une étude selon laquelle le chiffre d’affaire généré par les applications mobiles s’élèverait à 63milliards d’euros d’ici l’horizon 2018 …

Constat :

Aujourd’hui, le chiffre d’affaires généré par le secteur des applications mobiles est de 17,5 milliards (2013). Selon la commission européenne, il pourrait passer à 63 milliards d’euros en 2018.

Cette vision optimiste est appuyée par le fait que l’application mobile est le secteur de l’économie numérique où l’Europe est la mieux placée.

En effet, toujours selon cette étude, 40% des applications qui rapporte le plus sont développées par des sociétés européennes.

 

L’offre et la demande :

L’Europe est donc bien avancée sur le sujet, et de plus en plus d’applications devraient voir le jour prochainement. Les applications grand public (jeux, réseaux sociaux, etc.) se développent, mais de plus en plus d’entreprises proposent aussi  leurs applications. Cette offre croissante entraînera vraisemblablement une forte hausse de la demande.

Celle-ci devrait être source de création d’emplois qui devrait être multiplié par 3. (1 millions aujourd’hui, contre 3 en 2018)

 

La compétitivité

Si cette étude donne des prévisions positives en matière de chômage, le manque de main d’œuvre, et la concurrence avec les Etats-Unis pourraient représenter un obstacle.

En effet, les entreprises se plaignent de manquer de personnel qualifié et les formations proposées sont jugées insuffisantes.

De plus, les Etats-Unis attirent de plus en plus de talents européens avec des offres salariales sur lesquelles les entreprises Européennes ont bien du mal à s’aligner.

 

Conclusion

Le secteur des applications mobiles devrait sans nul doute tirer le vieux continent vers le haut d’ici 2018. Certaines problématiques devraient toutefois intéressées les décideurs européens afin de profiter au maximum de son potentiel…

 

Cette étude nous montre l’importance grandissante des applications mobiles. De plus en plus d’entreprises s’équipent afin de s’adapter à la nouvelle demande.

Et vous, que faites vous pour adapter votre entreprise à cette (r)évolution ?